Le chêne centenaire

« Dans la voiture, Anatole fait la tête.
Toute cette histoire de déménagement ne lui plaît pas du tout.
Maman lui a bien expliqué qu’il aurait une jolie chambre et plus de place dans la nouvelle maison… et un beau jardin aussi, ce qui fera beaucoup de bien à ses petits poumons fragiles.
Et puis surtout, elle lui a assuré qu’il se ferait plein de super copains ! Sauf, que lui, il n’a pas envie et puis il n’avait rien demandé.

Les voilà arrivés. Anatole boude toujours. Il visite la maison en traînant les pieds… En entrant dans le salon, il aperçoit soudain le jardin par la porte-fenêtre. Il s’approche, ouvre la porte et reste bouche bée devant le spectacle. Il y a des arbustes, des fleurs, des arbres partout ! Un large sourire se dessine sur son visage. Il ne pense même plus à bouder. Il fait quelques pas et ouvre des yeux grands comme des soucoupes…

Là, juste devant lui, se dresse un arbre énorme. Il n’en a jamais vu d’aussi gros ! Il lève la tête et regarde les hautes branches se fondre dans les nuages. /… »

Si cet extrait vous a plu, n’hésitez pas à me contacter pour connaître la suite et tout savoir sur Anatole, ce petit garçon asthmatique qui a une peur bleue du changement, mais que le vieux chêne saura apprivoiser.

Le texte fait 4731 signes.

Publicités
Cet article a été publié dans Mes ptites histoires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le chêne centenaire

  1. catibou dit :

    Un joli début qui nous laisse sur notre faim : La suite !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s